27 mai 2015

Le chat et l'enfant qui ne parlait pas de Jayne Dillon

Couverture Le chat et l'enfant qui ne parlait pas
Présentation :  

Titre : Le chat et l'enfant qui ne parlait pas
Auteur : Jayne Dillon
Date de sortie : 2014
Nombre de pages : 230
Éditeur : City
Genre : Témoignage
Prix : 17 90
 
Résumé :
 
Lorcan a sept ans lorsque sa mère l'entend dire « Je t'aime » pour la première fois. Mais ces paroles ne lui sont pas destinées, elles sont pour Jessi, le chat de la famille. Lorcan est autiste, atteint du syndrome d'Asperger. Incapable d'exprimer ses sentiments, il ne prononce jamais un mot quand il est en public ou quand l'émotion est forte. Mais les choses commencent à changer avec l'arrivée de Jessi. A force de le caresser et de lui dire à quel point il l'aime, Lorcan évolue peu à peu. Ce livre est le récit de cette formidable évolution, de cette renaissance. Il raconte l'histoire vraie d'un enfant qui a commencé à se connecter au monde grâce à un chat. Et dont la vie a été transformée à tout jamais. La formidable histoire entre un chat et un petit garçon autiste.
 
Mon avis :
 
L’histoire… d’un enfant qui ne parle pas. Et le jour ou un petit chat fait son entrée dans sa vie, le gamin change du tout au tout. Ca c’est ce que vend la quatrième de couverture. Mais le récit est assez différent, puisqu’en réalité l’enfant parle tout le temps, mais seulement dans son environnement personnel. C’est-à-dire chez lui, dans sa chambre, en présence de personne en qui il a confiance etc.

L’histoire… est intéressante et instructive, grâce à l’expérience de cette mère, nous apprenons beaucoup de chose. Au fil des pages on apprendre comment une femme, mère de deux enfants en situation de handicap (Même si, ici le livre concerne que l’un d’entre eux). Va s’organiser et se rendre compte des progrès de son fils. Comment se comporter avec lui dans la sphère privée comme auprès du public (à l’école par exemple)…

L’histoire… est sympa mais malheureusement ce livre est écrit de manière trop parlé, du coup, on a plus l’impression d’écouter quelqu’un que de lire un livre. Aussi, il manque d’organisation, l’auteur (qui est aussi la mère) semble nous raconter les choses telles qu’elles viennent et s’arrête souvent sur des faits peu important à l’évolution du comportement de son fils et d’autres moments, zappe ce qui en tant que lecteurs et non connaisseurs de ce type de sujet aurait pu nous intéresser.

Cependant, le récit conté est tellement mignon par moment, qu’on finit par oublier les quelques petits soucis rencontrés lors de la lecture. Différentes relations vont se créer et notamment celle entre l’enfant et le chat qui est juste superbe. On s’attache facilement à eux et aux animaux de la famille.

Je conseil ce livre à qui souhaite une lecture sympa et instructive, mais attention à le lire tranquillement, certains passages pourraient vous faire abandonner la lecture par leur manque d’intérêt…
 
Ma note :

14,5/20 
♥♥

4 commentaires:

  1. Le sujet me tente... car je ne connais pas forcément ce syndrome, ses conséquences etc, mais j'ai peur que le côté "parlé" que tu soulignes me rebute dans la lecture :/J
    Je découvrirais sans doute ce sujet dans un autre livre, mais merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, j'ai eu du mal avec, même si je suis toute de même allée jusqu'au bout. SI j'en trouve un autre, je te le dirais.

      Supprimer
  2. Celui-ci m'intéresse ça a l'air vraiment mignon, mais par contre pareil le côté "parlé" du roman risque peut-être de me déranger...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai été dérangé par ça, mais c'est vrai que le sujet est intéressant. Il me semble, si je ne me trompe pas, cette maison d'édition publie pas mal ce genre de roman... mais si je tombe sur un autre livre du genre, je ne manquerai pas de te le dire...

      Supprimer