9 mai 2015

L'empereur c'est moi d'Hugo Horiot

Couverture L'empereur, c'est moi
Présentation :  

Titre : l'Empereur c'est moi   

Auteur : Hugo Horiot
Date de sortie : 2015
Nombre de pages : 168
Éditeur : Le livre de poche
Genre : Témoignage
Prix : 7, 60
Particularité : Livre gagné à un concours.
 

Résumé :
Hugo Horiot a été un enfant autiste Asperger. Plongeant dans sa mémoire, il raconte sa souffrance d’avoir été différent, son refus de parler, son désir d’avoir voulu être un autre jusqu’à changer de nom. Au fil des chapitres, il nous entraîne avec lui. Il a quatre ans, huit ans, douze ans. Il a peur. Il se cogne à l'absurdité de la vie comme un papillon contre une lampe. Il est parfois cruel. À travers ce témoignage, il nous fait part de ce qui se passe dans la tête d’un enfant autiste extrêmement intelligent, ses obsessions, ses angoisses, son regard sur notre monde et la guerre sans merci qu’il mène contre lui-même et contre les autres. L’autoportrait d’une justesse troublante et d’une sincérité désarmante d’un enfant en colère.

Mon avis :
 
« L’empereur c’est moi » d’Hugo Horiot c’est un livre sur l’autisme (sur l’une des variantes du moins, asperger) mais sans jamais parler d’autisme même. L’auteur ne nous explique pas ici, ce qu’est l’autisme Asperger, Il nous le montre. D’ailleurs, il n’utilise jamais ce mot.

Il a pendant quelques semaines replongé dans ses souvenirs les plus lointains pour tenter de nous faire comprendre le regard qu'il portait sur la vie sociale, la vie en groupe, sa différence, la difficulté qu’il avait à faire les choses simplement sans passer par de monstrueux débats avec lui-même. Ce que tant de personnes, médecins, profs, sa propre mère ont essayé pour qu’il puisse avoir une vie tout ce qu’il y a de plus normal malgré tout.

C’est par ailleurs avec des mots justes, forts et pertinents que l’auteur raconte sa souffrance et son mal être de pas être compris de tous. Cruel de se dire que les grands se trompent à son sujet… qu’il ne faut pas l’enfermer et le laisser vivre comme n’importe quel autre enfant…

Car même si aujourd’hui, certains autistes sont acceptés dans les écoles, il faut quand même comprendre que ça aura mit du temps, surtout chez nous en France (l’auteur y fait allusion justement quand on lui pose la question.) D’antan, les autistes étaient simplement considérés comme des fous et alors étaient enfermés…

Je crois que ce livre est le genre de livre qu’on doit lire au moins une fois dans sa vie, il donne une vision très précise de la différence de ses personnes avec lesquels ont ne sait jamais comment se comporter, alors qu’il suffit de les écouter… En tout cas, c’est ce que l’auteur nous dit. Écoute !! 
 
Ma note :

20/20 
♥♥♥♥

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire